Snowboard : comment bien choisir son masque ?

Publié le : 07 juin 20214 mins de lecture

Vous pouvez trouver toutes sortes de masques de snowboard dans les magasins ou sur Internet — des plus ordinaires aux modèles coûteux avec plaques interchangeables, etc. Et les dernières nouveautés de cette année sont les masques sans cadre, avec lesquels vous aurez une visibilité maximale. Alors, quel masque de snowboard vous conviendrait le mieux ?

Pourquoi porte-t-on des masques de snowboard ?

Les masques de snowboard sont supérieurs aux lunettes de soleil ordinaires, car ils nous protègent mieux avec les éléments suivants :

– Plus l’altitude est élevée, moins les rayons UV sont filtrés dans l’air.

– Les reflets du soleil dans la neige sont plus brillants et plus intenses.

– Le vent fait pleurer vos yeux et cela brouille votre vision.

– Des morceaux de glace peuvent se loger dans vos yeux, surtout si vous descendez rapidement une pente.

– Les branches des arbres peuvent également vous blesser les yeux si vous conduisez entre elles.

Objectifs et ventilation des masques de snowboard

La qualité des plaques et les extras intégrés aux masques sont en fait ce qui fait la différence entre les masques de snowboard ordinaire bon marché et les masques de snowboard chers.

La forme des plaques : les plaques de masque de snowboard sont généralement plates ou sphériques. Notez que différents fabricants utilisent des termes spécifiques dans leurs descriptions de produits pour décrire ces deux types de formes. Plaques plates : Ce sont des plaques qui sont courbées dans le sens gauche-droite, mais droites dans le sens vertical. Les masques dotés de telles plaques sont généralement moins chers et font très bien l’affaire, c’est juste que ce profil fait en sorte que vous absorbez davantage l’éblouissement du soleil et réduit légèrement la vision périphérique. Plaques sphériques : ces plaques sont courbées dans les deux sens, horizontaux et verticaux. Les plaques sphériques permettent une meilleure vision périphérique, une moindre distorsion de l’image et un moindre éblouissement par le soleil. C’est pourquoi leur prix est plus élevé.

Comment éviter la formation de buée ?

Lorsque l’air chaud (votre chaleur corporelle) rencontre l’air froid, il y a condensation. Les différents modèles de masques de snowboard utilisent des moyens différents pour éviter ce problème.

Plaques doubles : on les trouve sur la plupart des modèles de masques de snowboard, car elles ne s’embuent pas aussi rapidement que les masques à couche simple. Correctement scellés, ils forment une barrière thermique et deviennent ainsi plus résistants à la buée.

Revêtement anti-buée : presque tous les masques de snowboard, du moyen au haut de gamme, ont un revêtement anti-buée.

Évents : Les évents situés sur le haut, les côtés et le bas du masque sont la clé du contrôle de la buée. Les grands évents permettent une meilleure circulation de l’air que les petits. L’inconvénient est qu’il vous fait sentir le froid davantage avec votre visage. Surtout dans des conditions météorologiques extrêmes.

Plan du site